Café des FoodWorkers (retour sur événement) - Pluton
15449
post-template-default,single,single-post,postid-15449,single-format-standard,bridge-core-1.0.4,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Café des FoodWorkers (retour sur événement)

Café des FoodWorkers (retour sur événement)

 

Lundi 27 mai, j’ai été intervenante au Café des FoodWorkers (et c’était trop bien ! )

C’est Fanny, de l’agence de communication culinaire Cru, qui organise les Cafés des FoodWorkers.
Ce sont des rencontres où des pros ou futurs pros du culinaire viennent échanger et poser des questions à un entrepreneur food expérimenté, et un professionnel d’une autre compétence.
Ce lundi, c’était moi, en tant que Graphiste et spécialiste de l’identité visuelle dans l’univers culinaire, et Cylia, qui possède un Foodtruck (La Camionnette) depuis 5 ans maintenant.

Bien accompagné par les chouquettes préparées par Fanny, l’échange de questions/réponse à durer 2h.
Et tout le monde a noirci son carnet de note !
Voilà les questions auxquelles j’ai été amené à répondre.

 

UNE IDENTITE VISUELLE C’EST QUOI ?

 
Ce sont tous les éléments qui permettent de communiquer visuellement.
C’est ce qui donne le ton de votre projet (Est-ce un projet classe ? Un projet déluré ? )Ca comprend un logo bien sûr, mais ça s’étend à tout ce qui se trouve sur les supports de communication.
Les couleurs employées, les typos, le type de visuels (photos, illustrations, pictogrammes…)Tout ça devra être consigné dans une charte graphique, qui est le document qui rassemble tout !

 

À QUOI CA SERT UNE IDENTITE VISUELLE ?

 
– Une identité visuelle c’est ce qui permet d’une part de se faire remarquer, à l’instar d’une bonne déco dans un restau
– Elle sert également à éclairer le potentiel consommateur sur ce qu’il va pouvoir trouver chez vous, le type de nourriture, votre univers ect.
– Mais aussi, elle sert a votre communication. En étant cohérent sur tous vos supports de comm, vous ne communiquez pas dans le vide. On sait que ca émane de vous, on vous reconnait et on se rappelle de toute votre comm ! Vous n’avez pas à REséduire à chaque fois! On gagne alors en temps, et en énergie, et en efficacité !

 

QUEL EST LE PRIX D’UNE CHARTE GRAPHIQUE ?

 
LA question que je redoutais le plus avant l’événement, et qui est arrivée assez rapidement 😉
Il n’y a pas vraiment de réponse, ça varie beaucoup en fonction du prestataire ! Pour avoir un logo, des éléments graphiques, des couleurs, des typos et le type de visuels à utiliser, il faut compter entre 1000 et 3000€ je dirais, pour que ce soit convenable.

 
Cylia a souligné que le coût de la communication devait vraiment être pris en compte lors de la demande de prêt chez le banquier, car il sera très difficile de revenir plus tard faire une demande de 5000€ (ou plus) pour sa comm.

 
Fanny, qui avait avant une épicerie fine, sait à quel point il est difficile d’attribuer des sous et du temps dans tous les domaines. Elle propose donc d’y aller par étape en cas de blocage !

 
Comment y aller par étape niveau communication visuelle ?
Vous pouvez vous former, pour créer dans un premier temps vous-même votre identité. Celle-ci devra être simple et bien réfléchie, c’est pour cela qu’il est nécessaire de se former en amont, et/ou de se faire accompagner par un graphiste.
Je vous propose des séances téléphoniques d’accompagnement d’une heure, dans l’optique de vous guider et de valider vos choix. Vous trouverez les infos ici.

 
Enfin, la dernière question que l’on m’a posée :

 

COMMENT BRIEFER UN GRAPHISTE ?

Un très bon brief permet de guider au mieux le graphiste, et d’avoir un résultat à la hauteur de vos attentes. Ce n’est pas une étape à négliger.

Voilà une base solide :

 

Le contexte de votre projet

  • Quel est le besoin ? (Un logo par exemple)
  • Qui est la marque et quelles sont ses valeurs ?
  • Où le logo va-t-il être utilisé ?
  • Qui est la cible ? Très important!
    Pour exemple voilà la cible établie par une de mes clientes, qui est venue avec le brief idéal.
    Cible : CSP+, citadin, bobo, attrait pour les produits en direct des producteurs, de qualité et avec une belle histoire, aime se faire plaisir, épicurien.
  • Quelles sont les valeurs a véhiculer ? (fraîcheur, sympathie, ludique, etc.)

 

Vos envies

  • Si vous savez déjà vers quel style de logo vous souhaitez vous tourner, vous pouvez en faire part à votre graphiste. Par exemple si vous êtes sûrs de vouloir un logo typographique, ou un logo avec une illustration vintage, etc.
  • Y a-t-il des obligations à respecter ? (majuscule, accent, couleur…)
  • Y a-t-il des interdits ? (Pas de noir, pas de logo trop fin, etc.)

 

Des exemples :

Il est très intéressant pour un graphiste de voir ce que son client aime et ce qu’il n’aime pas chez ses concurrents. Puis ce qu’il aime ou n’aime pas, tous domaines confondus !
C’est une étape importante à travailler, pour être sur de ne pas être déçu à l’arrivée, alors prenez bien le temps de le faire 🙂

 
Pour le reste du temps de questions/réponses, nous avons beaucoup parlé des experts comptables, et du fait qu’ils sont indispensables pour votre business. Beaucoup de questions tournaient également autour des statuts à adopter, des diplômes nécessaires, des formations à la CCI… Pour toutes ces questions là, gardez un œil sur la page Facebook des P’tits Fours pour voir les prochains cafés des FoodWorkers que Fanny organisera !

 
Je réponds également à d’autres questions sur l’identité visuelle sur cet article de Marine, spécialiste des Relations Presse : 5 conseils de graphistes culinaires pour l’identité visuelle de ton restaurant

 
Pour un article plus complet sur la charte graphique, c’est par ici.

Camille Bonnevial
camille@pluton.co